Santa Cruz de Mompox, installée sur les rives du Rio Magdalena, et dont le centre historique est classé au Patrimoine mondial de l’humanité, est un exemple exceptionnel de ville coloniale .

Vous pourrez y découvrir plusieurs églises et l’architecture baroque, et visiter des ateliers d’orfèvrerie réputés pour la finesse des bijoux en filigrane d’argent (filigrana momposina).

Si Mompox a joué un rôle fondamental dans l’histoire de la Colombie (elle fut la première ville à déclarer son indépendance face à l’Espagne), le temps semble aujourd’hui s’être arrêté.

Les lecteurs de Gabriel Gracia Marquez seront ravis, car on la compare aisément à Macondo, la ville fictive ou le temps s’est arrêté dans laquelle se déroule l’action de “100 ans de solitude”.

Isolée entre les deux fleuves, seules les festivités de la Semaine Sainte viennent perturber la tranquillité de ses habitants, au rythme de cérémonies austères et chaotiques, parmi les plus célèbres des Amériques.

Mompox est donc un lieu idéal pour se reposer, pour lire,pour prendre le ton d’un village authentique. Rien d’étonnant si je vous dit que Mompox est un haut lieu de la fabrication de rocking chairs.